Mesdemoiselles Miroir

07 février 2006

1. Queen - Innuendo

queen_innuendo_7745 2005 (avril-mai)

Je déchire. Des morceaux de vie, des souvenirs, je déchire.

Les lambeaux de papier, de plastique, gisent au fond d’une poubelle, s’accumulant en petit monceaux. Cette chanson, Innuendo, se joue en fond sonore. Je ne sais pas pourquoi, mais elle me semble bien plus violente que je ne la voyais auparavant. C’est comme si cette chanson hurlait les mots qui résonnaient en moi.

Les papiers sont coupés stratégiquement, pour que les mots, ou les images les plus importantes, deviennent méconnaissables.

Je m’acharne particulièrement sur les visages et les mots d’amour. J’entrevois mon visage, arborant un sourire particulièrement sincère. Je regarde une seconde, en me demandant si je souris encore de la même façon, aussi rayonnante, puis je déchire. Méticuleusement. C’est un ouvrage que je ne laisse pas au hasard.

Un relâchement dans le rythme de la chanson laisse place à une larme isolée, qui exprime à elle seule la tristesse d’en être arrivée à ce point. Mais bien vite, je reprends mon travail. Je déchire. Les morceaux de papier dansent en tombant dans la corbeille, pris dans un tourbillon destructeur. Ils semblent crier comme moi je crie intérieurement.


Purifier.

Cette boîte orange et bariolée se vide peu à peu. J’ai l’espoir qu’en la voyant vide, je puisse oublier. Oublier ce visage, oublier ces instants, oublier ces mots. Si aujourd’hui, je détruis tout, c’est parce qu’un ami me l’a conseillé. Mon amoureux du moment, en fait. Il m’a parlé de son expérience, du « feu de joie » qui l’avait aidé à passer outre. « Feu de joie », cette expression m’est restée, tant elle me semble antinomique. Qu’il y a-t-il de joyeux là-dedans ? Espérons que ça marche pour moi. Un moment, je me dis qu’une déchiqueteuse professionnelle serait plus efficace. Mais finalement, je me rends compte que le fait de tout déchirer de mes propres doigts est bien plus symbolique.

C’est terminé. C’est l’hécatombe dans la corbeille. Me sens-je plus rassurée ? Je ne sais pas. Je ne pense pas. Au contraire, j’ai peur de ce qui va venir ensuite. Peur de voir si ce geste va m’aider, ou si je vais au contraire le regretter.

Pour le moment, je ne fais que scruter les cadavres, et je reste silencieuse un bon moment. Tout a disparu.

While the sun hangs in the sky and the desert has sand
While the waves crash in the sea and meet the land
While there's a wind and the stars and the rainbow
Till the mountains crumble into the plain
Oh yes we'll keep on tryin'
Tread that fine line
Oh we'll keep on tryin' yeah
Just passing our time
While we live according to race, colour or creed
While we rule by blind madness and pure greed
Our lives dictated by tradition, superstition, false religion
Through the eons, and on and on
Oh yes we'll keep on tryin'
We'll tread that fine line
Oh we'll keep on tryin'
Till the end of time
Till the end of time

Through the sorrow all through our splendour
Don't take offence at my innuendo

You can be anything you want to be
Just turn yourself into anything you think that you could ever be
Be free with your tempo, be free be free
Surrender your ego - be free, be free to yourself

Oooh, ooh -
If there's a God or any kind of justice under the sky
If there's a point, if there's a reason to live or die
If there's an answer to the questions we feel bound to ask
Show yourself - destroy our fears - release your mask
Oh yes we'll keep on trying
Hey tread that fine line
Yeah we'll keep on smiling yeah
And whatever will be - will be
We'll just keep on trying
We'll just keep on trying
Till the end of time
Till the end of time
Till the end of time

Posté par Sawadee à 20:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Soundrack to My life

A vrai dire, j'ai pas mal tiqué quand, à la Fnac, avec mon Jérémy, j'ai vu ce livre :

0141013400.02.lzzzzzzz 31 songs de Nick Hornby. Dans ce livre, l'auteur commente ses 31 chansons préférées, d'un point de vue strictement musical. C'est quelque chose qui me touche. La musique étant quelque chose de sacré pour moi, j'ai trouvé l'idée super.

Je me suis renseignée sur l'auteur et le livre. J'ai pu lire que Nick Hornby avait décidé de faire ce choix uniquement du point de vue musical, et non pour une raison mièvre lié à ses souvenirs amoureux/amicaux, et autres.

Ben pas de chance, je décide de faire l'inverse. J'ai toujours été très influencée par les chansons, dans ce sens où je les associe terriblement à des souvenirs. Parfois, je ne m'en rends même pas compte, et ce n'est qu'en réécoutant cette chanson plus tard que les souvenirs reviennent. Parfois, ça ranime des larmes, ou des sourires. C'est une sensation très étrange.

J'ai décidé de mettre ça par écrit. En espérant que mes souvenirs soient encore exacts. Ces textes sont donc autobiographiques, mais pas forcément exacts, car chaque souvenir est interprété avec un certain temps de décalage avec la sensation d'origine. Il est tout à fait possible que ceux-ci soient viciés. Je daterai approximativement le souvenir, si j'y arrive, mais ça risque d'être tout au plus une indication d'année.

Voici quelques chansons qui m'ont marquée. Ce ne sont pas forcément mes préférées, mais à elles toutes, elles forment la bande originale de ma courte vie.

Posté par Sawadee à 20:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 février 2006

Bienvenue!

Bienvenue sur le site de Valérie et Sawadee !

Qui sont-elles? Deux jeunes femmes de deux pays différents (Sawadee est belge, Val est suisse), mais qui s'aiment énormément et partagent beaucoup de choses.

Je suis donc belge, j'ai 19 ans, et j'habite en Belgique où je suis des études pour devenir institutrice primaire. J'aime par-dessus tout la musique, qui en plus d'être un loisir, est une véritable passion et une source d'inspiration. J'accorde une grande place à mes amis, j'aime avoir des liens profonds, francs, avec les gens. J'aime également la nature, le cinéma, Internet,... Des bêtes choses, et plein d'autres encore (à venir.)

Ici, je compte poster des textes que j'ai écrits, des photos, des délires... Je précise que les textes tirent une grande part d'autobiographie, mais il ne faut pas forcément s'y fier. J'écris au feeling, au sentiment, au souvenir. Donc il peut y avoir une partie d'imaginaire, de rêve, de réalité parfois tronquée.

Pour les photos, je pense qu'il y a moyen de faire une galerie (plus qu'à trouver comment :))

Pour le reste, je partagerai ce petit espace avec Val, alias ma pandounette, qui est ma suissesse préférée. Je ne l'ai encore jamais vue, mais ce sera vite réglé puisque je m'envole pour la Suisse le 25 février!

Enjoy !!

Posté par Sawadee à 21:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]